Premiers pas d’urban sketcher

Le symposium a débuté mercredi après-midi avec la confirmation des inscriptions et le retrait des cadeaux offerts par les sponsors. Des crayons, peintures, et surtout deux carnets personnalisés, dont un avec notre nom gravé sur la couverture.

Une bonne occasion de faire la connaissance des participants, venant du monde entier.

J’en ai profité également pour acquérir un set d’encres indélébiles et d’un stylo plume super 5.

image

Le moment est ensuite venu pour ma première immersion dans l’univers des Urban sketchers, avec une séance de dessin d’environ une heure. Notre groupe de 30 personnes est allé à Purvis street qui compte de nombreux immeubles colorés avec moulures et volets en bois.

image

Ce n’était pas évident de rendre tous ces détails. Je m’en suis mieux sortie lors de la seconde tentative en noir et blanc.

image

First meeting of the symposium, where we discovered our goodies bag including a sketchbook with our name engraved on the cover. It was also a great oppportunity to meet other sketchers from all over the world. Then I took part to my first sketchwalk ever, in Purvis street with lovely colorful buildings. Tried to do my best and was more successfull with the second sketch in black and white.

L’art du carnet de voyages

Lorsque je pars à la découverte d’un nouveau pays, j’adore tenir un journal dans lequel je garde la trace de ce que je fais, ce que je mange, ce que je vois.

J’y consigne mes impressions et mes pensées plus intimes sous forme de collage, dessin, écriture. Tout au long de mon périple, je collecte également tickets, prospectus, emballages, cartes postales … que j’ajoute à mes pages. Depuis peu, j’essaie d’y inclure davantage de dessins. Je laisse egalement des emplacements pour mettre des photos prises sur place et imprimées à mon retour en France.

La plupart des carnets de mes voyages précédents sont à Pristina. Ici à Paris, je n’ai sous la main qu’une partie de mon journal des pays Baltes, dont voici quelques pages.

En Lituanie

image

En Lettonie

image

C’est fascinant de relire ces pages des mois après et de revivre des anecdoctes oubliées, de repenser aux personnes rencontrées ou de retrouver mon état d’esprit à tel ou tel moment de mon voyage. Souvent, les déplacements en train, bateau ou avion ou la contemplation de la nature sont propices à des réflexions profondes sur ma vie, ce que j’ai appris de mes voyages et comment mieux aborder le reste du chemin.

During my trips, I like to keep a travel journal in which I write, collage, draw what I see, do, feel. Above are pages from my journal of the Baltic states, Lituania and Latvia. It is great to read these pages months after, and recall some anecdoctes of my trip, the people I met or thoughts on my life and what I’ve learned while on the road.

Prête à partir

Lentement mais sûrement, je me prépare pour mes prochaines vacances. Après quelques jours à Paris, je ferai un voyage de 14 heures pour aller ici :

image

Pourquoi Singapour ? Parce que c’est là qu’est organisé en juillet, le 6ème symposium urban sketchers. Si vous voulez savoir à quoi ressemble un symposium, regardez cette vidéo. Sympa, non ?

Looking forward to flying for my next holidays in Singapore. Why this destination ? Because I want to attend the sixth urban sketchers symposium, organised there in July. Watch the video above : symposiums sounds great.